• Circuit
  • Guides et visites
  • Pension complète

Durée

8 jours – 7 nuits

1050 €*/personne en chambre double

Dates :
Du 26/05/2019 au 02/06/2019
Du 14/07/2019 au 21/07/2019
Du 18/08/2019 au 25/08/2019
Du 08/09/2019 AU 15/09/2019

*Minimum 7 personnes

Les Maramures

Votre Programme :

Jour 1 : Bucarest – Brasov
Arrivée à l’aéroport de Bucarest dans l’après-midi (ou départ de Neptun en matinée), rencontre avec le guide qui sera à votre disposition tout le séjour et départ en car pour Brasov. Dîner et logement à l’hôtel Aro-Palace 5* à Brasov.

Jour 2 : Brasov – Sighisoara – Bistrita

Après le petit déjeuner à l’hôtel, départ pour Sighisoara. Déjeuner dans un restaurant en cours de route. Continuation vers Bistrita, tour panoramique de la ville. Bistrita est un des plus anciennes villes de la Transylvanie. Pendant le règne du roi Geza le Second (1141 -1162), des colonisateurs allemands (sasch) détermineront le développement futur des institutions, de l’urbanisme et des métiers d’art selon le modèle de l’Europe occidentale. Le développement des métiers a intensifié le commerce, favorisé aussi par le roi Louis 1er au 24 avril 1353, en offrant aux citoyens le droit d’avoir une fête annuelle de 15 jours, de Saint Barthélemy. A partir de 1366 Bistrita a ses propres symboles: siège, timbre et le droit aux élections libres. En 1409 la ville reçoit le droit de construire un mur de défense autour de la ville, travaux finis en 1654. En 1465 la ville a eu 18 tourelles pour la défense. Diner et logement a l’hôtel Coroana de Aur 4* a Bistrita.

Jour 3 : Bistrita – La vallée d’Iza – Viseu de Sus
Après le petit déjeuner à l’hôtel, départ pour la région de Maramures. Fermé entre les montagnes, le Maramures est une galaxie de petits villages, tous en bois, et dont la population porte des costumes d’une beauté extraordinaire. La région historique roumaine Maramures c’est le symbole de l’authenticité conservée à travers les siècles. Le Maramures est l’âme du village roumain typique, avec des maisons, portes et églises en bois où le temps passe selon les rythmes d’une époque passée. La région se révèle comme l’endroit où on peut retrouver soi-même, la tranquillité de la vie simple et authentique, les traditions ancestrales et le travail du bois. Visite des églises en bois des villages de Maramures. Visite de l’église de Leud (de 1364), considéré comme le plus ancien bâtiment de ce style à Maramures. Leud est l’un des premiers villages habités de Maramures. À l’intérieur de l’église on trouve quelques fresques en style byzantin primitif. Pendant l’une des nombreuses restaurations de cette Église, le livre le plus ancien en langue roumaine a été découvert, le Manuscrit de Leud, actuellement abrité auprès de l’Académie Roumaine de Bucarest. Arrivée à Sieu, très beau village du Maramures. Déjeuner typique, avec menu spécial et boissons incluses dans une maison emblématique de Maramures, donnant la possibilité de connaître les villageois d’une des plus belles zones du Pays, où les coutumes et les traditions sont encore vives. Pendant le déjeuner un groupe d’enfants, vêtus en costumes populaires vont offrir un moment merveilleux avec des danses populaires de la zone. Continuation avec la visite de l’église Bogdan Voda, de 1718, construite sur l’endroit d’une précédente église détruite par les Tartars. Les fresques sont de deux types, les unes selon la tradition byzantine des manuscrits, les autres en style baroque. On dit que l’église Barsana fut construite sur la rive gauche du fleuve Iza, déplacée après ici sur la rive droite, dans un endroit nommé plus tard « le pont du monastère ». Érigée en 1720, l’église est dédiée à la Vierge et elle a un plan rectangulaire avec une abside à cinq pans. Arrivée à Viseu de Sus. Diner et logement à l’hôtel Montana 3*.

Jour 4 : Viseu de Sus – promenade en train à vapeur – Viseu de Sus

Après le petit déjeuner à l’hôtel, toute la journée sera dédiée à la découverte du cœur de la région Maramures, promenade en train à vapeur (de 09 :00 à 15 :30 avec le déjeuner inclus), pour admirer la beauté de cette région vierge de la Roumanie. A la fin de l’excursion retour à Viseu de Sus. Diner et logement à l’hôtel Montana 3*.

Jour 5 : Viseu de Sus – Sapanta – Baia Mare

Après le petit déjeuner à l’hôtel, départ pour Sapanta. Arrivée et visite du « Cimitirul Vesel » (Le Cimetière Joyeux) de Sapanta, unique au monde qui étonne par son originalité. Il a été créé de l’imagination et de l’humour désacralisé d’un artiste de l’endroit qui en 1935 eut l’idée de graver un monument funèbre à la forme d’une croix, sur lequel au-delà des caricatures du défunt paraissaient, sous forme de bas-relief, les traits significatifs de sa personnalité, accompagnés par quelques phrases ironiques qui résumaient les vices et les vertus. Visite de l’église de Surdesti et déjeuner en cours de route. Continuation vers Baia Mare. Diner et logement à l’hôtel Carpati 4* à Baia Mare.

Jour 6 : Baia Mare – Cluj Napoca – Turda – Alba Iulia

Après le petit déjeuner à l’hôtel, départ pour Cluj Napoca. Visite guidée de l’antique Klausenburg des colonisateurs saxons et le Kolozsvar des Hongrois, principale ville de la Transylvanie, grand centre culturel et d’art. Les premiers documents qui prouvent l’existence de la ville remontent à l’an 106 après .J.-C. comme stabilité romaine, à la retraite des Romains, la même ville disparaît sous les hordes barbares et les témoignages suivants remontent à 1173. Sous la suprématie hongroise elle devient libre enfin à la suite de la concession de Carlo 1er d’Angiò (1316), roi de la Hongrie. C’est l’évêque de la ville de Cluj qui pousse à la conquête des droits de la région de la Transylvanie Roumaine. Par la suite Cluj devient capitale de la principauté autrichienne de la Transylvanie. Cluj donne naissance au futur roi de la Hongrie Mattia Corvino (1443), dont sa statue équestre (Mathias Rex) peut être admirée si on se dirige vers la Place Libertatii. On pourrait admirer aussi la maison natale du Roi Mattia Corvino, et la plus importante église gothique de la région, Sfantul Mihail édifié entre le XIV-ème et XV-ème siècle. Déjeuner dans un restaurant. Continuation de la route vers Turda. Visite de la saline de Turda, l’une des plus grandes de la Roumanie. Les gisements de sel de la Transylvanie se formèrent il y a 13,5 millions d’années sur le fond d’une mer peu profonde et dans un climat tropical. La couche de sel se trouve partout dans le sous-sol du haut plateau transylvain, avec une épaisseur moyenne d’environ 400 mètres et une épaisseur maximum de presque 1000 mètres aux bords du plateau même. À Turda la couche de sel a une épaisseur de 1200 mètres. À l’intérieur de la mine, la température de 10-12 °C reste constante pendant toute l’année. L’extraction du sel commença au Durgau – Turda dans la période entre 50 avant .J.C. et 106 après .J.C. Les gisements furent exploités dès l’Empire Romain entre 106 et 274 après J.C. Au Moyen Âge, l’exploitation a été mentionnée pour la première fois en 1075, puis en 1271. La mine a fonctionné jusqu’en 1932.
Départ pour Alba Iulia, visite de la citadelle fortifiée et édifiée par l’empereur Charles IV sur un projet de Morando Visconti en 1714. Visite de la cathédrale catholique romaine de la ville, l’un des plus importants bâtiments sacrés de la Romanie. La ville fut fondée par les Romains au II-ème siècle après .J.-C. sous Marc-Aurèl et détruite par les Tatars en 1241. Alba Iulia fut la résidence des princes de la Transylvanie et d’un évêque catholique romain. Diner et logement à l’hôtel Transilvania 4* a Alba Iulia.

Jour 7: Alba Iulia – Transfagarasan – Vidraru – Curtea de Arges – Bucarest

Après le petit déjeuner à l’hôtel, départ pour Curtea de Arges par le Transfagarasan, une route nationale, avec une étendue de 90 km dans la montagne. Le transfagarasan traverse les montagnes Fagaras, les plus hautes de la Roumanie, nommés les Alpes de Transylvanie. Vous trouverez des paysages uniques, domaines glaciers, lacs d’alpine, une flore et une faune exceptionnelles. Arrivée à Vidraru, un lac artificiel sur la riviere Arges, crée par le barrage Vidraru, dans les monts Fagaras. Déjeuner dans un restaurant. Dans l’après-midi promenade en bateau sur le lac Vidraru. Départ pour Bucarest, arrêt a Curtea de Arges, visite du monastère de Curtea d’Arges, construit par Neagoe Basarab, entre 1512 et 1517, à la place d’une ancienne église métropolitaine remontant à l’an 1359. Il ressemble à une forteresse de pierre, unie à travers des catacombes à une tour de garde sur une colline voisine. Ses décorations internes picturales furent complétées en 1526 et une partie d’elle est maintenant conservée au Musée National d’Art de la Roumanie à Bucarest. Diner dans un restaurant à Bucarest. Logement dans l’hôtel Golden Tulip Victoria 4* à Bucarest.

Jour 8 : Bucarest – Départ
Après le petit déjeuner à l’hôtel, découverte de Bucarest, la ville nommée autrefois “Le Petit Paris”, où on peut y admirer les grands boulevards, ses bâtiments, datant de la Belle Époque, l’Arc de Triomphe, l’Athénée, la Place de la Révolution et la Place de l’Université. Matinée dédiée à la visite de l’ancien centre de la ville avec l’église Stavropoleos, la Patriarchie et le Palais Primaverii (La maison de la famille Ceausescu). Déjeuner dans un restaurant à Bucarest. Transfert à l’aéroport de Bucarest et retour en France ou continuation du séjour au bord de la mer noire. Fin de nos services.

Devis sous réserve de disponibilité au moment de la signature du contrat, de hausse carburant, d’augmentation des taxes et de fluctuation des taux monétaires internationaux

Notre prix comprend :

  • Le transport en mini-bus
  • La prise en charge du chauffeur
  • L’hébergement en hôtel 3 * et 4*
  • La pension complète  à partir du dîner du premier jour jusqu’au  déjeuner du dernier jour
  • Guide francophone à disposition pendant tout le programme, du 1er au 8eme jour
  • Les entrées aux musées et visites prévues dans le programme
  • Promenade en train à vapeur
  • Promenade en bateau sur le lac de Vidraru
  • Déjeuner typique avec boissons incluses dans une maison de Maramures
  • L’assistance téléphonique Globe Voyages 24h/24 et 7j/7

Notre prix ne comprend pas :

  • Le transport aérien (tarif sur demande en fonction de l’aéroport de départ)
  • Le supplément chambre single :  160 €
  • Les extras et dépenses personnelles
  • Les boissons
  • Tout ce qui n’est pas mentionné au programme